Publié le 7 Janvier 2013

Encore à Nancy, une surveillante en détention a été condamnée à six mois de prison avec sursis pour avoir entretenu une relation téléphonique avec un détenu. Ce dernier a pris six mois de prison supplémentaire à sa peine. Sa femme a écopé de deux mois...

Lire la suite

Rédigé par GENEPI Nancy

Publié dans #Informations sur la prison et le droit pénal

Repost0