Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 14:15

Un thème légèrement récurrent ces derniers temps sur le blog, mais bien organisé, c'est plus agréable !

 

 

Avec le son, c'est encore mieux : https://soundcloud.com/genepi-nancy/02-le-travail-en-prison

Repost 0
Published by GENEPI Nancy - dans Chronique radio
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 20:45

 

http://laurent-jacqua.blogs.nouvelobs.com/media/01/00/236879293.jpg

 

 

" Libre comme l'oiseau, voilà que je m'envole
Portée par le vent, vers tes ailleurs sereins,
Ne pensant plus à rien,chantant la barcarole
N'entendre à l'horizon, que tes airs souverains "

Repost 0
Published by GENEPI Nancy - dans Autres
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 12:45
photo : présidence de la République

photo : présidence de la République. 2013

 

Après avoir remis son rapport au président de la République lundi 18 février, Jean-Marie Delarue l'a remis aux présidents du Sénat (le 19 février) et de l’Assemblée nationale (le 26 février). Le contrôleur général présentera ce rapport à la presse lors d’une conférence de presse le lundi 25 février à 9h30 dans les locaux du CGLPL. Un dossier de presse complet et des photos seront mis en ligne dès le lundi 25 février. Ce rapport est publié aux éditions Dalloz et sera disponible en librairie le mercredi 20 février. Il ne sera téléchargeable sur le site du contrôle que le mercredi 3 avril. A regarder avec intérêt !

Repost 0
Published by GENEPI Nancy - dans Culture prison
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 13:00

 

Q - Qu'est-ce que le GENEPI ?

 

R - Le GENEPI est une association d'étudiants, qui signifie Groupement Étudiant National d'Enseignement aux Personnes Incarcérées. Nous sommes sans affiliation politique ni religieuse. Elle rassemble 1200 étudiants bénévoles à travers toute la France, et 23 dans le groupe de Nancy. Le GENEPI est une associationqui participe au décloisonnement de l'univers carcéral. Pour cela, chaque semaine, les bénévoles de l'association organisent des activités dans des établissements pénitentiaires et dans des lieux de privation de liberté. Le groupe de Nancy intervient au Centre Pénitentiaire de Nancy-Maxéville.

 

 

Q - Quelles sont les activités de l'association ?

 

R- A l'intérieur des établissements pénitentiaires, les activités du GENEPI sont avant tout des rencontres volontaires entre des personnes incarcérées et un étudiant ou un binôme d'étudiants autour d'un projet commun. Cela peut concerner des activités de soutien scolaire, des activités culturelles, comme des projets musicaux, des débats et des échanges ...

 

Les membres du GENEPI mènent également une réflexion sur la prison et organisent des évènements d'information et de sensibilisation du public. A l’extérieur, nous souhaitons communiquer et faire réfléchir la société sur les réalités de l'univers carcéral. Ces actions visent notamment à déconstruire les idées toutes faites concernant la prison et à lutter contre les phénomènes de peur et d'exclusion vis à vis des sortants de prison. Nous organisons pour cela des évènements de différentes natures - cinédébats, conférences, distribution de questionnaires, expositions, lectures de textes, etc. Nous intervenons auprès de différents publics : milieu scolaire, milieu universitaire, grand public, monde professionnel.

 

Q - Comment les bénévoles sont-ils formés ?

 

R - Afin d'assurer des actions de qualité, le GENEPI organise plusieurs sessions de formation pour ses membres. L'association propose également des rencontres avec divers professionnels et spécialistes du monde carcéral afin de développer la réflexion des bénévoles et de leur permettre de prendre des positions politiques sur la Justice pénale. Nous sommes attachés au respect des Droits de l’Homme. Nous considérons que toute peine doit nécessairement permettre la réinsertion dans la société, c'est pourquoi, dans toutes ses activités, le GENEPI est indifférent au passé pénal des détenus.

 

Q - Où peut-on suivre les activités de l'association ?

 

R - Nous assurerons régulièrement une chronique sur Radio Campus Lorraine, Le mot du GENEPI. Vous pouvez également nous retrouver sur notre page Facebook, ou nous suivre sur Twitter, GENEPI Nancy. Sinon, il y a toujours le blog : genepi-nancy.over-blog.org.

 

 

Avec le son en plus, c'est encore mieux : https://soundcloud.com/genepi-nancy/interview-en-direct

Repost 0
Published by GENEPI Nancy - dans Chronique radio
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 12:45

Nous poursuivons notre série "Le GENEPI Nancy entre dans une nouvelle dimension", et j'en veux pour preuve la participation du groupe à la nouvelle radio régionale, Radio Campus Lorraine, qui accueille de nombreux étudiants et associations lorraines, avec un programme sympa et varié. Et on va avoir une chronique chaque semaine. La première a eu lieu ce lundi, en direct live du lancement de la radio, mais je n'ai que le format écrit. Je vous mets ça de suite !

GENEPI-Nancy-on-radio.jpg

 

Repost 0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 11:30

Visuel 1

Repost 0
Published by GENEPI Nancy - dans Publications du GENEPI
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 14:00

A croire que j'ai eu le nez creux. Mon fil d'actualité du jour est rempli d'articles sur le droit du travail en prison, et la décision "historique" prise par le conseil des Prud'hommes de Paris me réjouit. Le travail en prison connaît une étape décisive en ce jour.

Parce que je suis de bonne humeur, je vous renvoie vers les articles de Libération et du Figaro, aussi pour voir la différence de réactions dans les fils de commentaires.

 

Et les réponses de fond ne se font pas attendre, comme le montre cet article de France TV info ; ou encore le webdocumentaire de l'Express.

 

 

Pour la version locale, l'article du Républicain Lorrain et de l'Est Républicain.

 

PRUD’HOMMESTravail en prison : l’espoir en Lorraine

La décision des prud’hommes de Paris, rendue hier en faveur du droit du travail des détenus, conforte une QPC déposée par deux avocats messins.

 

Le conseil des prud’hommes de Paris a estimé, hier, que le droit du travail s’applique même en prison.

Une décision « courageuse et forte », selon Mes Xavier Iochum et Thomas Hellenbrand, qui attendent actuellement que la Cour de cassation transmette ou non, au Conseil constitutionnel d’ici le 27 mars, une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) qui plaide également pour mettre fin aux discriminations en la matière derrière les barreaux.

Victoire de l’égalité

Employée comme téléopératrice par la société MKT Societal, Marylin Moureau, 36 ans, détenue à Versailles, a obtenu hier que la fin de sa collaboration avec l’entreprise soit reconnue comme un licenciement, alors même qu’il n’existe pas, aux termes de la loi, de lien juridique entre l’entreprise et le détenu. Il n’y a qu’« un acte d’engagement » entre la société et l’administration pénitentiaire.

Cette première saluée par l’Observatoire international des prisons (OIP) comme une victoire de l’égalité, renforce la détermination des deux avocats messins pour la reconnaissance d’un statut des travailleurs-détenus. « Il faut sortir des conditions actuelles, qui sont indignes », insiste Me Xavier Iochum.

Le 21 décembre dernier, le conseil des prud’hommes de Metz avait déjà décidé que le débat constitutionnel méritait d’être posé en transmettant leur dossier aux sages de la rue de Montpensier. Les deux avocats défendent Brahim S., employé plusieurs mois comme auxiliaire par la Sodexho, moyennant une rémunération trois fois inférieure au Smic. « Soit deux euros de l’heure, ce qui contrevient aux engagements internationaux de la France. »

Leur QPC s’appuie sur le préambule de la Constitution du 4 octobre 1958, qui prévoit que « nul ne peut être lésé dans son travail ou son emploi en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances ».

Selon Mes Hellenbrand et Iochum, « le seul fait qu’un travailleur exerce en prison ne doit pas le priver des droits associés au contrat de travail ».

Le Défenseur des droits, Dominique Baudis, vient de rejoindre la procédure lorraine au titre de la lutte contre les discriminations et demande à la Cour de cassation que la QPC soit transmise au Conseil constitutionnel.

Alain MORVAN.
Repost 0
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 20:12

Entretien très intéressant avec Nicole Maestracci, qui préside le comité d'organisation sur la Conférence de Consensus sur la prévention de la récidive, où l'on voit que ce comité va jouer un rôle déterminant sur l'orientation politique concernant la justice, et les axes principaux de la politique pénale sous François Hollande. Rien que ça.

 

Disponible ici.

 

Repost 0
Published by GENEPI Nancy - dans Culture prison
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 20:00

Ces vidéos sont intéressantes dans la mesure où l'on voit qu'il existe une grande diversité de travaux en détention, et que certaines situations sont très favorables, mais que pour la majorité des personnes, la galère s'intensifie au travail au sein de la prison.

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 
Repost 0
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 19:45

La question se précise, la problématique commence à émerger petit à petit dans la société. Le Républicain Lorrain relaie les différentes étapes liées à la Question Prioritaire de Constitutionnalité. Le dernier article en date de l'Est Républicain vient confirmer cette idée, et cela semble prendre de l'ampleur ces derniers jours, car une détenue vient de faire appel au conseil des Prud'hommes de Versailles pour faire appliquer le droit du travail en prison. Les choses peuvent évoluer assez rapidement.

 

Repost 0

Présentation

  • : Genepi Nancy
  • Genepi Nancy
  • : Pour le décloisonnement de tous les lieux d'enfermement
  • Contact