Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 11:44

 

L'Etat français vient d'être condamné par le tribunal de grande instance de Paris à verser 15 000 euros de dommages et intérêts à la mère d'un détenu de 23 ans qui s'était donné la mort par pendaison dans les locaux du tribunal de Draguignan, alors qu'il attendait d'être jugé.

 

Pour les juges, le fait de ne pas lui avoir enlevé ses lacets au moment de son entrée en cellule, et ce malgré le comportement visiblement perturbé du jeune homme, constitue une faute lourde qui engage la responsabilité de l'Etat.

 

Une condamnation qui rappelle que trop de détenus meurent en détention, que le taux de suicide en prison est 5 fois plus élevé qu'à l'extérieur, et que, peut être, souvent, ce sont bien les conditions d'incarcération et le manque de vigilance de l'Etat en général (car il n'est pas de question de s'en prendre en particulier au personnel pénitentaire, qui, bien sur, fait ce qu'il peut avec les moyens qu'on lui donne), qui sont à l'origine de ces appels au secours trop souvent fatals.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camille - dans Autres
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Genepi Nancy
  • Genepi Nancy
  • : Pour le décloisonnement de tous les lieux d'enfermement
  • Contact