Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 17:50

 

          Au 1er janvier 2009, on compte 62 252 personnes détenues, pour 51 997 places dites « opérationnelles ». Les femmes représentent 3,4% de cette population et les mineurs 1,1%.  Le taux de détention est de 102,9 détenus pour 100 000 habitants (en augmentation quasi constante, et beaucoup plus nettement entre 2002 et 2003, avec un passage d’environ 48 000 à 61 000 détenus). La durée moyenne de détention est de 8,8 mois.

 

          La population détenue est plutôt jeune : 26% a moins de 25 ans, 46% a moins de 30 ans. L’âge moyen des détenus est de 34 ans et demi.

          Les personnes de nationalité étrangère représentent 18,2% des personnes écrouées, dont 50% venant d’Afrique, et 32% d’autres pays européens.

 52 - 39 Surpopulation et solitude

          25,6% des détenus sont prévenus (soit 15 933 personnes), en majorité dans l’attente de la fin de l’instruction les concernant (68,8%).  La durée moyenne de détention provisoire est de 4 mois en métropole.

          Au 1er janvier 2009, les condamnés sont 50 245 (soit 75,9% des détenus). Les infractions les plus rencontrées sont les violences volontaires (23%), les vols simples et qualifiés (18%), ainsi que les viols, agressions et atteintes sexuelles (16%). Viennent ensuite les infractions liés aux stupéfiants puis les crimes de sang.

 

          Trop peu de détenus ont accès au travail : le taux d’activité rémunérée est de 36,4% en 2008 et varie selon le type d’établissement : 30,6% en maison d’arrêt contre 48,3% en établissement pour peine. Les revenus sont très faibles et varient entre 224 et 521 euros pour un équivalent temps plein et selon le type de travail occupé.

 

          Enfin la population détenue est particulièrement exposée au problème de l’illettrisme et plus généralement ne dispose que d’un faible bagage scolaire. Le test systématique de repérage de l’illettrisme voit échouer 23% des détenus, dont 10% en situation d’illettrisme. 50% des détenus n’ont pas de diplôme, et 60% ne dépassent pas le niveau CAP. Seule 23% de la population détenue adulte bénéficie de cours à tous niveaux de formation.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Genepi Nancy
  • Genepi Nancy
  • : Pour le décloisonnement de tous les lieux d'enfermement
  • Contact