La maison d'arrêt de Colmar : insalubre ou non ?

Publié le 3 Janvier 2013

L'histoire commence il y a à peu près dix jours, avec la publication d'un rapport d'expert concernant l'état délabré de la maison d'arrêt de Colmar, datant de 1791, et vétuste en plusieurs points : chauffage inexistant, très faible aération, douches très ancienes ... Le rapport ne fait pas grand bruit, même si on le compare à ce qu'avait énoncé le CGLPL début décembre.

 

Le 31 décembre, deux parlementaires haut-rhinois réagissent, font valoir leur droit de visite dans cette maison d'arrêt, et déclarent alors qu'elle n'est pas insalubre.

 

Pour clôturer l'histoire, dans la nuit du passage de 2012 à 2013, trois détenus s'évadent, mettant en évidence les failles des constructions.

 

" Ils avaient été condamnés pour des faits de moyenne délinquance, il ne s'agissait pas de grand banditisme ou d'un réseau constitué, a précisé ce mercredi le procureur Bernard Lebeau. La surveillance de la prison est humaine avant tout, or ils n'ont fait que peu de bruit en creusant dans le plafond assez friable. On ne peut que regretter l'état de la maison d'arrêt et les moyens matériels de l'administration pénitentiaire".

 

CQFD

 

 

 

Rédigé par GENEPI Nancy

Publié dans #Informations sur la prison et le droit pénal

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article