Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 09:55

 

C'est dans le cadre d'un travail sur les discriminations, effectué par les classes de 3ème du Collège Camus de Jarville que le Genepi Nancy s'y est rendu, les jeudi 7 et vendredi 8 avril pour deux heures de reflexion intense.

 

Ce n'est pas sans appréhension que nous sommes allés à la rencontre, pour chacune de ces matinées, de plus de 50 élèves, ayant déjà pour la plupart leur propre idée sur le monde de la prison.

 

Il a donc fallu commencer par mettre à plat ces représentations, afin de déméler le vrai du faux. Les élèves nous ont, pour cette partie, bien aidé, par leur participation et leur enthousiasme.

 

Nous avons commencé la séance par la projection du film « Eux dehors, moi dedans », réalisé par des jeunes de la MJC Lorraine autour du centre de détention de Toul. Montrant des conditions d'incarcération aux antipodes de prison break, représentant des souffrances d'hommes, de femmes et d'enfants comme les autres, et non de super héros durs et musclés, ce film nous a aidé à planter un cadre plus réaliste et nous a permis de nous atteler à la question des discriminations, puis à en débattre.

 

 

P4080003.JPG

 

La question des discriminations à la sortie de prison a suscité la polémique, ces jeunes pousses ayant déjà des convictions bien trempées et réfléchies, et la répartie solide.

 

Nous avons pu réfléchir sur la question de l'emploi, de la famille et de l'entourage, pour élargir ensuite la problématique sur le sujet central de la confiance, que la société, l'employeur, le public devrait accorder à des personnes qui ont reglé leur dette, et ont vocation à réintégrer cette société qui les a mis, évidemment avec leur contribution, à l'écart. Faire disparaître les discriminations, pour favoriser la réinsertion.

 

La punition doit elle se prolonger après la peine par la mise au ban de la société ?

La souffrance fait elle partie de la peine ?

Telles ont été les interrogations qui ont guidé le débat durant ces deux matinées.

 

Pas surs de les avoir tous convaincus, mais fiers d'avoir pu éveiller leur curiosité et leur reflexion, d'avoir un petit peu rapproché leurs points de vue, nous avons surtout été impressionnés par la qualité du débat que ces citoyens en herbe nous ont proposé (et à 8heures du matin en plus !)

 

 

 

 

 

Et encore merci à l'autre Camille d'être venu de Strasbourg pour nous apporter un peu de soutien !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Genepi Nancy
  • Genepi Nancy
  • : Pour le décloisonnement de tous les lieux d'enfermement
  • Contact