Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 15:30

NANCY - Retour en images sur la semaine du Genepi à la Maison de l’Étudiant (MDE), du 7 au 11 octobre 2013.

Le Genepi Nancy a encore frappé fort. Déjà remarqué à de nombreuses reprises, il récidive. En connaissance de cause puisqu'il plaide coupable ! En effet, les génépistes avaient affiché les mêmes messages mystérieux que ceux qui ont suscité l'indignation et la stupéfaction au mois de mai dernier dans la cité nancéienne. Toujours la même conclusion lapidaire : "En France, en prison". Ces messages martelés par les bénévoles ont-ils sensibilisé les étudiants du Campus Lettres ? Pour sûr !


A l'intérieur des bâtiments de la MDE, les génépistes ont fait encore mieux. Sur l'ensemble des murs, on retrouvait, exposées, des œuvres collectées auprès de différents publics sur le thème "Selon vous, qu'est-ce que la prison ?". Jeunes écoliers, collégiens, magistrats, personnes en maison de retraite, anciennes personnes détenues, proches de génépistes en tout genre ... La diversité des œuvres se fait voir : l'innocence (la naïveté diraient de mauvaises langues) de certains artistes éphémères, la justesse des émotions, l'amertume parfois ...

A côté de ces images "représentées", il y avait aussi des photographies d'une véritable maison d'arrêt française, et finalement, on ne savait plus où se situait la réalité, et où elle aurait dû l'être. Et simplement, au milieu d'un carré de 9,25 m², on retrouvait aussi, une chaise, une table, un matelas et un WC. "Autant qu'une chambre étudiante à Boudonville", commenteront de nombreux passants. "Oui, mais vous êtes tout seul dedans, et vous avez la liberté d'en sortir, pas comme dans la plupart des prisons françaises", rétorqueront les génépistes aguerris.

Les génépistes ont tout tenté pour attirer les étudiants : une journée crêpes sur le principe "Une crêpe pour un peu de ton temps pour parler prison", deux réunions d'informations combles à chaque fois, et une conférence avec l'historien Philippe Artières, sur le thème des mobilisations intellectuelles et médiatiques autour des prisons au début des années 1970.

Le groupe amplifie son emprise territoriale. Nancy est conquise, avec une troupe de 28 bénévoles prêts à décloisonner l'univers carcéral. Mais le groupe d'Epinal est également sur les rails ... Seules les prisons meusiennes résistent encore et toujours aux génépistes. Plus pour longtemps ?

Trêve de longs discours. Place aux images.

Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE
Retours sur la semaine MDE

Partager cet article

Repost 0
Published by GENEPI Nancy
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Genepi Nancy
  • Genepi Nancy
  • : Pour le décloisonnement de tous les lieux d'enfermement
  • Contact